eyeswakeup-597

eyeswakeup-599

eyeswakeup-595

eyeswakeup-598

eyeswakeup-585

eyeswakeup-596

eyeswakeup-584

eyeswakeup-591

eyeswakeup-582

eyeswakeup-590

eyeswakeup-588

eyeswakeup-586

Ueno-koen, parc d’Ueno

 

eyeswakeup-569

eyeswakeup-576

eyeswakeup-499

eyeswakeup-568

eyeswakeup-575

eyeswakeup-571

eyeswakeup-572

eyeswakeup-573

eyeswakeup-574

eyeswakeup-570

eyeswakeup-500

Akihabara

eyeswakeup-563

eyeswakeup-565

eyeswakeup-562

eyeswakeup-561

eyeswakeup-560

eyeswakeup-564

eyeswakeup-559

eyeswakeup-567

eyeswakeup-566

Marché aux poissons Tsukiji

Suite en fin de mon séjour japonais en photos, avec ces 3 incontournables lieux à visiter à Tokyo.

★ Tokyo City Guide ★

• UENO-KOEN

Il faut bien consacrer une journée dans le vaste parc d’Ueno. Dans le quartier d’Ueno justement, ce parc public verdoyant comporte plusieurs temples, le musée national de Tokyo, un zoo, un grand lac avec des pédalos-cygnes, oui ! Une journée très agréable garantie, entre balade et visite. Et petit bonus, il y a une grande allée de street food hyper chouette proche du lac où chaque stand est plus alléchant l’un que l’autre. Sucré, salé, il y en a pour tous les goûts, c’est bon et on mange sur place, ambiance petit marché très cool.

• AKIHABARA

Ce quartier c’est un peu une des images qu’on peut avoir de Tokyo, enfin pour ma part en tout cas, ça m’a rappelé des images de films. Quartier très vivant, saturé de grands magasins d’électronique, d’immeubles entier de salles de jeux vidéos, d’étalages de mangas. Le moindre espace visuel est consacré à de la pub colorée, bienvenue à Electronic Town ! C’est assez fou à voir, paradis des geek, c’est un quartier qui m’a marqué. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’endroits pour divertir les gens en réalité. Il faut aller s’attabler dans un Maid café où les très jeunes serveuses habillées en soubrette sont des répliques parfaites d’héroïnes de mangas, à faire juste pour l’expérience (foufou) ! Il y a le Super Potato Retro-kan, petit musée pour les nostalgiques de vieux jeux vidéos avec d’anciennes bornes retro. Ne passez pas à côté de ce quartier ! 

• TSUKIJI MARKET

La visite du plus grand marché aux poissons du monde, en effet c’est immense ! On ne nous ment pas, ces allées semblent infinies. C’est un joyeux bazar où se mêle les touristes, les vendeurs et les gros poissons. D’ailleurs ça paraît étrange que ce lieu soit devenu un incontournable pour les touristes mais c’est vrai que l’atmosphère y est particulière. Il faut se lever très tôt (beaucoup trop tôt pour moi !) pour assister aux enchères et à la criée du thon mais en arrivant vers 8h on a déjà un bel aperçu de cette ambiance marché et on peut admirer LA star, le thon rouge ‘maguro’. Sa découpe devient hypnotisante et artistique. Ce qui est cool c’est de pouvoir manger sur place, dans les petites échoppes accolées au marché, servant directement le poisson de celui-ci. Et même si il est 9h du matin, c’est bon ça passe bien, on mange du saumon très frais, super petit déj.

Voilà, c’était mon séjour printanier à Tokyo et c’était génial vous l’aurez compris, merveilleux souvenir. Maintenant j’ai envie de visiter d’autres villes, plus petites, la campagne du Japon. Un jour peut-être. Prochain post, direction la Thaïlande ! 

J’ai ajouté une catégorie Tokyo pour accéder directement à mes articles japonais, dans mon menu. Et comme toujours les photos sont légendées.

xxxx

eyeswakeup-542

eyeswakeup-546

eyeswakeup-544

eyeswakeup-539

eyeswakeup-545

eyeswakeup-543

eyeswakeup-496

Read More

eyeswakeup-510

eyeswakeup-503

eyeswakeup-508

eyeswakeup-507

eyeswakeup-511

eyeswakeup-513

eyeswakeup-604

eyeswakeup-515

eyeswakeup-506

eyeswakeup-504

eyeswakeup-514

eyeswakeup-517

eyeswakeup-607

Read More

eyeswakeup-459

eyeswakeup-458

eyeswakeup-460

Dans un mois, direction l’Asie !

Honeymoon asiatique, lucky us ! Au programme du mois d’avril : Japon – Thaïlande – Indonésie.

Ce périple avec l’amoureux m’enchante au plus haut point, j’ai hâte, d’autant plus que je ne connais pas l’Asie, une grande première pour moi. Je rêve du Japon depuis longtemps maintenant, nous avons tout d’abord choisi de passer une semaine à Tokyo (en espérant voir les cerisiers en fleurs), hôtel booké dans le quartier de Chiyoda. Puis cap sur la Thaïlande, quelques jours à Bangkok avant de découvrir les îles du Sud ouest à côté de Krabi. Enfin, les derniers jours seront indonésiens avec une escale à Bali ! L’excitation est actuellement à son maximum, je planifie nos visites en lisant des guides et je me suis également créé un tableau Pinterest pour visualiser un peu mieux ! Je ramène de belles photos c’est promis, le report ici-même au mois de mai (des aperçus sur mon Instagram en attendant).

Si vous avez des bons plans concernant ces destinations/villes, faites m’en profiter, merci !

(oui oui, je bouquine et bois mon thé sur mon plancher, laissez-moi ! Bisous)

eyeswakeup-375

eyeswakeup-369

eyeswakeup-370

eyeswakeup-380

eyeswakeup-385

eyeswakeup-382

eyeswakeup-381

eyeswakeup-357

eyeswakeup-360

eyeswakeup-383

eyeswakeup-372

eyeswakeup-373

eyeswakeup-384

eyeswakeup-362

eyeswakeup-368

eyeswakeup-365

eyeswakeup-358

eyeswakeup-hotel

eyeswakeup-367

eyeswakeup-363

eyeswakeup-364

eyeswakeup-366

eyeswakeup-361

eyeswakeup-377

eyeswakeup-378

eyeswakeup-374

[Suite] Et donc non loin du parc naturel de Bardenas Reales, j’avais également repéré depuis quelques temps cet hôtel original aux lignes épurées (soufflé aussi par une de mes amies architecte d’intérieur !) En effet, le design minimaliste est à l’honneur pour l’Hôtel Aire de Bardenas parfaitement intégré au paysage quasi désertique environnant, conçu par les architectes catalans Emiliano López & Mónica Rivera.
J’ai été littéralement séduite par ce lieu hors du temps, aux chambres logées dans des modules cubiques métalliques et au mobilier contemporain. Ce qui frappe surtout dès son arrivée, c’est cette atmosphère si calme et si paisible qui règne dans cet hôtel perdu au milieu de ce décor aride et protégé du vent par ces centaines de palettes en bois provenant de la ville voisine Tuleda. C’est un lieu de détente absolue bercé par le vent (*le nom Aire vient des vents de la région). La piscine offre justement une vue incroyable sur l’immense parc éolien du Perdón et personnellement je trouve ça très beau (oui passion éolienne ! Désert + éolienne, le combo parfait pour moi <3). L’hôtel comporte aussi un grand jardin potager où le chef vient cueillir ses légumes pour réaliser ses menus (c’est pas génial ?).
Vous avez compris, j’ai adoré et je serais bien restée une semaine entière. Evasion totale et douce quiétude pour cet hôtel luxueux à l’environnement sauvage. Je reviendrai Aire !

eyeswakeup-340

eyeswakeup-339

eyeswakeup-338

eyeswakeup-332

eyeswakeup-336

eyeswakeup-344

eyeswakeup-342

eyeswakeup-341

eyeswakeup-354

eyeswakeup-333

eyeswakeup-346

eyeswakeup-349

eyeswakeup-350

eyeswakeup-345

eyeswakeup-347

eyeswakeup-343

eyeswakeup-352

eyeswakeup-355

Ceci n’est pas la Californie. Ceci c’est l’Espagne !
Et plus précisément la Navarre et son parc naturel de Bardenas Reales situé au sud-est de cette région. Ce désert aux allures de Death Valley à quelques heures de notre frontière basque est improbable mais bien réel. Nul besoin de prendre l’avion pour un dépaysement total, profitons de la nature avoisinante. Quelque chose me plait dans les déserts, l’espace, l’immensité, le vide, la chaleur, l’aridité, la faune et la flore capables d’y vivre, cette sensation d’être seul au monde, un peu de tout ça je crois, j’adore ça. J’avais donc déjà repéré ce vaste territoire espagnol semi-désertique situé non loin de Pampelune, avec la possibilité de traverser une partie en voiture puis se balader à pieds sur les itinéraires balisés.
Septembre, le mois idéal pour ce mini road trip, un ciel bleu électrique et un soleil flamboyant, ah oui il faut qu’il fasse très chaud et qu’on transpire un peu sinon on perd du charme évidemment ! La partie Bardena Blanca comporte les points naturels les plus attrayants avec ces formations rocheuses impressionnantes aux dégradés de couleurs linéraires.
A parcourir si vous aimez les grands espaces et les westerns américains 
Prochain post sur le sublime hôtel Aire de Bardenas où j’ai séjourné, avec encore du désert et des éoliennes, restez dans le coin !
Besos guapas,
xxxx

Hello Malta !

eyeswakeup-204

eyeswakeup-203

eyeswakeup-224

eyeswakeup-225

eyeswakeup-201

eyeswakeup-195

eyeswakeup-198

eyeswakeup-205

eyeswakeup-202

eyeswakeup-219

eyeswakeup-200

eyeswakeup-222

eyeswakeup-216

eyeswakeup-196

eyeswakeup-215

eyeswakeup-227

eyeswakeup-207

eyeswakeup-197

eyeswakeup-199

eyeswakeup-214

eyeswakeup-209

eyeswakeup-210

eyeswakeup-211

eyeswakeup-213

eyeswakeup-212

eyeswakeup-217

eyeswakeup-221

eyeswakeup-223

eyeswakeup-226

Hi there ! ✌

Un retour sur mon court séjour à Malte ce printemps, avec ces quelques photos très ensoleillées (oui un peu de soleil !). Première visite de ce minuscule archipel de la Méditerranée où croyez-moi, il fait particulièrement bon vivre. La vie semble paisible et douce dans cette ancienne colonie anglaise où se mêlent cultures latines arabes et anglo-saxonnes. Dolce vita à souhait, farniente partout, tout le temps.

★ City Guide

La Valette, la capitale, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, est vraiment magnifique, charmante avec ces balcons typiques, ces rues quadrillées, son fort splendide et toujours cette vue magnifique sur la mer. La cathédrale St John est monumentale, bijou d’art baroque. On se balade dans les ruelles étroites et vallonnées, presque un petit air de San Francisco. Je vous recommande la cuisine maltaise chez Legliglin et des petits plats aux accents italiens chez D’Office.

Pas de réelles grandes plages à Malte mais des petites criques sauvages comme celle de Ghajn Tuffieha, authentique et agréable.

En face de La Valette, 5 minutes de bateau et l’on rejoint Sliema, la ville « moderne » où l’on retrouve restaurants et magasins (shopping UK !) mais aussi des plages de rochers. Pour plus de confort, rendez-vous au  Beach Club avec piscine en front de mer !

Enfin la ville de Mdina, ancienne capitale du pays est sublime, blanche, comme figée dans le temps et surnommée la ville silencieuse. C’est beau ! Des scènes de Games of Thrones y ont été tournées, c’est dire !

Les temples néolithiques de Hagar Qim sont à visiter, si vous aimez les vieilles pierres c’est hyper intéressant et le lieu est étonnant (moi j’ai beaucoup aimé !).

En quelques jours, on peut donc déjà voir plein de choses. Hélas pour moi pas assez de temps pour faire un tour de croisière jusqu’à Gozo mais c’est prévu la prochaine fois ! Je veux voir ce blue lagoon.

See you soon blue Malta xxx
(and thanks C&J !)

Venise

eyeswakeup-94

eyeswakeup-94

eyeswakeup-94

eyeswakeup-94

eyeswakeup-94

eyeswakeup-94

eyeswakeup-94

eyeswakeup-94

eyeswakeup-94

eyeswakeup-94

eyeswakeup-94

Read More