Hello Summer

eyeswakeup-611

eyeswakeup-612

eyeswakeup-609

eyeswakeup-610

eyeswakeup-613

eyeswakeup-614

eyeswakeup-616

eyeswakeup-615

COUCOU l’ÉTÉ !
Ça y est, il fait beau et chaud alors j’ai sorti mon nouveau chapeau et mes tenues légères pour les week-ends ensoleillés. J’ai eu un coup de cœur pour cet élégant modèle, un panama made in France de la créatrice Céline Robert, trouvé sur le site Headict*. Le nœud, la petite touche originale qui m’a immédiatement attirée. Facile à mettre, il va avec tout, c’est sans nul doute qu’il va me suivre tout l’été avec ma robe tropicool ramenée de Bali.
Woop woop ❀ ☀ ❀ ☀

eyeswakeup-510

eyeswakeup-503

eyeswakeup-508

eyeswakeup-507

eyeswakeup-511

eyeswakeup-513

eyeswakeup-604

eyeswakeup-515

eyeswakeup-506

eyeswakeup-504

eyeswakeup-514

eyeswakeup-517

eyeswakeup-607

eyeswakeup-523

eyeswakeup-524

eyeswakeup-608

eyeswakeup-525

eyeswakeup-518

eyeswakeup-547

eyeswakeup-549

eyeswakeup-548

eyeswakeup-551

eyeswakeup-550

eyeswakeup-519

eyeswakeup-520

eyeswakeup-605

eyeswakeup-556

eyeswakeup-557

eyeswakeup-580

eyeswakeup-554

eyeswakeup-552

eyeswakeup-578

eyeswakeup-577

eyeswakeup-579

Bonjour Tokyo ! Mes photos japonaises enfin sont là, premier article de mon génial séjour à Tokyo, d’autres sont à suivre prochainement ! Photos + impressions + City Guide = Youpi

C’était un de mes rêves d’aller au Japon je n’ai pas été déçue puisque Tokyo a répondu à mes attentes, assouvi ma curiosité et m’a littéralement captivée. Cette ville est prenante et fascinante, visuelle et colorée. Les photos parlent d’elles-mêmes, c’est exactement ça, entre traditionalisme profond et modernité extrême, rigueur folle et exubérance totale, calme et frénésie. Parfois au cœur d’une foule grouillante, parfois seul sur une avenue; un jour on croise une femme en kimono traditionnel, le lendemain une fille habillée comme dans un manga. Un mélange surprenant pour cette capitale où se côtoient chaque jour 13 millions d’habitants (intra-muros) dans le plus grand des respects il semblerait. Sans mentir, le sentiment de tranquillité est total, partout, tout le temps. Ce qui m’a justement frappé dès le premier jour : l’ordre, la propreté, le respect d’autrui, le silence dans le métro et le bon goût des gyoza bien sûr. Pour peu que l’on aime la cuisine japonaise comme moi, c’est fantastique. C’était bien de se perdre un peu, de se sentir un véritable « touriste » pour une fois, de ne pas comprendre tous les panneaux, d’observer les gens, de goûter toutes ces curiosités culinaires, de découvrir ces fameux cerisiers fleuris, de capter les différents et très contrastés visages de cette ville, de ne jamais se sentir oppressé malgré la densité… Oui c’était bien, j’ai adoré Tokyo.

★ Tokyo City Guide ★

Alors en plusieurs jours, on voit beaucoup de choses à Tokyo, si on n’a pas peur de marcher (oui Tokyo c’est grand et ça fatigue tu sais). On visite cette mégalopole par quartier avec leurs points d’intérêt respectifs, en métro. J’ai essayé de regrouper les photos dans ce sens pour illustrer mes propos et adresses.

• HARAJUKU – JINGUMAE 

Quartier très séduisant j’ai adoré me balader ici. On remonte tout d’abord le grand boulevard commerçant et contemporain d’Omote-Sando (sorte de Champs-Élysées) pour arriver jusqu’au très authentique Sanctuaire shinto Meiji-Jingu. Visite incontournable et très agréable puisque qu’il est au cœur d’un grand parc, on passe les typiques et colossaux portails (toori) en cyprès et si on a de la chance comme nous, on peut assister à un mariage traditionnel dans le temple principal ! Beau et tout en sagesse.

Puis sans transition, oui on passe très souvent d’un extrême à l’autre, on s’engouffre dans la très animée et bondée rue Takeshita-dori, ambiance kawaii, rue débordante de boutiques en tout genre et véritable défilé de mode aussi, les Tokyioïtes n’ont peur de rien niveau style, l’impression qu’il n’y a pas de limites, ils osent, des looks improbables et assumés avec aisance, c’est génial à voir ! (J’ai compris à la fin de mon séjour que la mode venait du Japon, sans nul doute.)  

Plus loin, il y a une chouette galerie d’art contemporain Design Festa Gallery avec de jeunes artistes mis à l’honneur, j’ai vu une super expo photo d’un très jeune japonais dont hélas je n’ai pas le nom… Les ruelles piétonnes tout autour sont hyper cools.

J’ai fait également un tour au musée d’art contemporain Watari-Um, bâtiment de Mario Botta recouvert ici par les photos de l’artiste JR. 

L’adresse pour les bons gyoza : Harajuku Gyoza Ro, on les mange légèrement grillés ou à la vapeur. RÉGAL.   

• ASAKUSA

Quartier traditionnel. Changement d’ambiance pour visiter le plus vieux temple de la capitale, le Senso-Ji, un aperçu du Japon d’autrefois. Pour l’atteindre, après la la porte d’entrée, on traverse d’abord Nakamise-dori, une allée commerçante parfaite pour les souvenirs en prenant soin de goûter toutes sortes de spécialités japonaises. Mentions spéciales pour les succulents mochis ! (gâteau à la pâte de riz gluant, oui !). Une balade dans les rues intimistes autour du temple est plaisante, côté ancien de la ville. 

• GINZA 

Pour dîner, un petit tour à Ginza qui offre dans une ruelle étroite et nichée sous la voie ferrée, une multitude de petits bistrots et restaurants typiques. On s’attable avec les workers qui sortent du bureau pour manger un katsudon (ma passion). Top.

Voilà, pour ce premier report, la suite de la visite arrive. A bientôt !

(les photos sont légendées)

1000 Crayons

eyeswakeup-495

eyeswakeup-494

eyeswakeup-491

eyeswakeup-493

Je vous présente le livre 1000 crayons pour la liberté d’expression. Il rassemble les images de dessinateurs et graphistes du monde entier conviés à créer un visuel pour la liberté d’expression, faisant suite aux attentas parisiens de ce début d’année. Super initiative de la Friche la Belle de Mai qui avait exposée ces 1000 visuels il y a quelques mois, je suis ravie d’y avoir participé et de faire partie du livre avec ma création sur ce thème. Véritable témoignage graphique de l’immense émotion et mobilisation suscitées par ces événements.

19€, aux éditions Le bec en l’air, les bénéfices de la vente du livre sont reversés à Reporters sans frontières.

#millecharlie

eyeswakeup-479

eyeswakeup-480

eyeswakeup-485

eyeswakeup-489

eyeswakeup-481

eyeswakeup-486

eyeswakeup-488

eyeswakeup-483

eyeswakeup-487

L’heure de se remettre à la course, de se fixer des objectifs et d’essayer de s’y tenir ! Plus d’excuses les beaux jours sont là, c’est plus facile d’enfiler ses baskets et d’aller courir avant la tombée de la nuit. Une bonne playlist (merci de toujours courir avec moi Queen B), l’application Nike+ pour contrôler sa progression et puis let’s go, c’est parti pour transpirer.
Voici ma nouvelle tenue de running Adidas bicolore, choisie sur le site DefShop, tout en sobriété leggings, chaussettes et baskets noirs et blancs. Essayer d’avoir un minimum de classe lorsque l’on est dégoulinante et rouge écarlate, c’est chose faite maintenant !

Alors, où sont les runners à Toulouse ? Qui se joint à moi ?

Adidas Zx Flux, Leggings Adidas, Chaussettes Adidas Superstar* via DefShop

I’m back!

eyeswakeup-478

Hey I’m back! De retour de mon (supa-dupa-islands-honeymoon) voyage en Asie ! Des paysages fantastiques plein les yeux, je reviens vite pour partager ici mes découvertes et des photos, en commençant par la fascinante ville de Tokyo. Puis suivront la Thaïlande et l’Indonésie.
A très vite !
xxxx 

eyeswakeup-471

eyeswakeup-472

eyeswakeup-477

eyeswakeup-476

eyeswakeup-474

eyeswakeup-475

Juste quelques petites choses.

Des photos prises récemment qui annoncent le printemps, Pâques, les beaux jours, c’est bientôt et ça va être doux comme des couleurs pastel. Profitons.
A bientôt !
xxx

Petit coin lecture Habitat, coussin et mini-set Ferm Living – serviette en papier Napkiss – Lunettes Jimmy Fairly – le super magazine Sofilm – Slip on Bershka – Jeans H&M – Bracelet Rock’n Rose – Et sautoir créé sur-mesure, handmade by me !

 

eyeswakeup-468

eyeswakeup-469

eyeswakeup-470

Un carrot cake et tout va mieux tu sais. Un de mes gâteaux préférés avec ce goût si particulier, je me rends compte que j’ai un gros faible voire une préférence pour les pâtisseries from USA (shame!). J’ai donc appris à faire le carrot cake et au fur et à mesure j’ai un peu simplifié et adapté la recette à mon goût. Je la partage ici, facile et efficace pour les papilles. Enjoy.

Pour 6 personnes, il vous faut :
250 g de carottes (poids épluchées et finement râpées) soit 3-4 grandes carottes
175 g d’amandes en poudre
4 oeufs
75 g de farine
175 g de sucre roux
1 sachet de levure chimique
1 citron jaune
1 cuillère à café rase de cannelle en poudre
1/2 cuillère à café rase de gingembre en poudre
1/2 cuillère à café de sel
50 g de noix hachées ou noix de pécan, au choix (là j’ai pris des noix classiques, à hacher au pilon)
20 g de beurre pour le moule
Glaçage Cream cheese :
50 g de beurre mou
100 g de fromage frais Philadelphia (ou Saint-Morêt, ça va très bien aussi)
200 g de sucre glace
Quelques gouttes de citron

Recette
1. Dans un bol, on casse les jaunes d’oeufs, le sucre roux et on mélange avec un batteur jusqu’à ce qu’ils blanchissent pour obtenir un mélange mousseux.
2. On y ajoute la farine, le sel, la levure, les amandes en poudre et les noix hachées. On mélange l’ensemble au batteur.
3. On rajoute les carottes râpées et le jus du citron pressé (directement à la main sans les pépins), on mixe pour homogénéiser le tout.
4. Dans un autre bol, on monte les blancs en neige et on les incorpore délicatement à la préparation.
5. On beurre généreusement un moule (j’utilise un moule à cake rectangulaire en acier) et on y verse la préparation. Cuisson à 180°C pendant 40 à 50 minutes (on vérifie en plantant un couteau au centre, si la lame est intacte, c’est good). On le démoule délicatement dans un plat et on laisse refroidir complètement. Pendant ce temps, on s’attaque au glaçage :

Glaçage
Faire fondre très légèrement le beurre, il faut qu’il soit mou pas fondu, puis on le mélange avec le sucre glace, le jus de citron et enfin le fromage frais. On fouette légèrement pour homogénéiser le tout, attention il faut que cela reste assez compact, ne pas rendre le glaçage trop liquide. Gouttez la préparation, ajoutez du citron si vous aimez plus citronné. Enfin, on étale ce glaçage sur le cake en le recouvrant totalement. Puis, il faut être patient et laissez durcir au réfrigérateur au moins 12h avant de déguster. Bien frais, bien meilleur ensuite.
Yummy Yummy

eyeswakeup-467

eyeswakeup-465

eyeswakeup-466

eyeswakeup-464

Quand tout est blanc, passion neige.
Petit aperçu d’une récente belle journée dans les Pyrénées. C’est toujours un grand bonheur pour moi la montagne (cela va avec ma passion pour la neige !), des amis, de la neige, du snowboard et du soleil = sourire.

Merci la montagne, à bientôt ❄❄❄

eyeswakeup-459

eyeswakeup-458

eyeswakeup-460

Dans un mois, direction l’Asie !

Honeymoon asiatique, lucky us ! Au programme du mois d’avril : Japon – Thaïlande – Indonésie.

Ce périple avec l’amoureux m’enchante au plus haut point, j’ai hâte, d’autant plus que je ne connais pas l’Asie, une grande première pour moi. Je rêve du Japon depuis longtemps maintenant, nous avons tout d’abord choisi de passer une semaine à Tokyo (en espérant voir les cerisiers en fleurs), hôtel booké dans le quartier de Chiyoda. Puis cap sur la Thaïlande, quelques jours à Bangkok avant de découvrir les îles du Sud ouest à côté de Krabi. Enfin, les derniers jours seront indonésiens avec une escale à Bali ! L’excitation est actuellement à son maximum, je planifie nos visites en lisant des guides et je me suis également créé un tableau Pinterest pour visualiser un peu mieux ! Je ramène de belles photos c’est promis, le report ici-même au mois de mai (des aperçus sur mon Instagram en attendant).

Si vous avez des bons plans concernant ces destinations/villes, faites m’en profiter, merci !

(oui oui, je bouquine et bois mon thé sur mon plancher, laissez-moi ! Bisous)

eyeswakeup-454

eyeswakeup-451

eyeswakeup-457

eyeswakeup-452

eyeswakeup-450

eyeswakeup-455

eyeswakeup-456

En début d’année, j’ai réalisé la carte de vœux de la plus rose de mes copines, la talentueuse fleuriste Claire de la boutique atelier parisien Roses by Claire. Elle m’a donné carte blanche pour ce travail et j’ai désigné avec plaisir cette carte fleurie, imprimée en Letterpress alliant des motifs en couleur et d’autres en relief pressés dans ce papier en coton épais. La tranche de la carte coloré et le tout est doux comme des pétales de roses ! Le rendu du letterpress m’enchante toujours autant.

Allez lui rendre visite à Paris, n’hésitez pas une seule seconde ! La vie est plus belle avec des fleurs. 

Amour, gloire & bouquets.
(Løve Claire !)